Categories:

Le Pr Abdoulaye Sokhna DIOP, archéologue et muséologue, s’invite au débat sur le sabre supposé de El Hadj Oumar Foutiyou TALL. Il précise que ce dernier n’avait jamais eu d’arme entre ses mains.

En arrivant à Ségou, El Hadj Oumar avait déjà parcouru la vallée du fleuve Sénégal jusqu’aux rives du Niger. Il a combattu et soumis des peuples à l’Islam. Il est prouvé que ses soldats étaient armés, mais lui, n’avait pas d’arme entre ses mains. Il n’en a à jamais eu. Tout porte à croire qu’en arrivant à Ségou, pour mettre fin au règne de Ali Diarra, le roi bambara de Ségou, il n’avait pas de sabre. D’ailleurs, lorsqu’il a fallu exécuter Ali, c’est un de ses soldats qui a fait le travail.

Journal L’Obs

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retrouvez-nous

Adresse
Complexe Sicap Point E
Bâtiment B 3éme étage
Avenue Cheikh Anta Diop

Heures d’ouverture
Du lundi au jeudi : 9h00—17h00
Le vendredi : 09h00–13h00 et 15h00—17h00